contes de mon pays
Accueil Forum
 
La légende d'el kantara
 

 L'un des chefs arabes réunis autour de lui le caïd des ouled ali ben saber demanda a sa majesté la permission de lui raconter la légende d'el kantara, il fit le récit suivant fidèlement par l'interprète avec toute sa saveur orientale.
A l'époque ou les cohortes victorieuses des musulmanes précédées par la mêmes anges noirs(1) armes de glaives de feu qui avaient chasse Adam et Eve du paradis terrestre quittaient le désert par marchera la conquête du tell(2) un guerrier grièvement blessé fut laissé par les djawads(3) aux pieds des rochers d'el kantar sous la garde d'un ange noir, le soldat fut bientôt dévoré par la soit. il se tourna vers la montagne étendit son bras armé de l'épée infernale dont la lame s'allongera jusqu'au sommet de la montagne et la trancha violemment sur deux lignes parallèles l 'eau captive de l autre coté de la montagne se précipita a travers la gorge qui veniat d'être fuite(4) l 'ange alors plongea dans l eaux limpide sa main qui se creusa comme un vase profond : le guerrier étancha sa soif et s'endormait profondément.

Quand il s'éveille il se tourna vers l'ange et lui dit "j'ai faim" "l'esclave du dieu très haut nivela la terre d 'un coup de son épée de feu et par la volonté de dieu l'oasis d'el kantara surgit, avec ses dattiers ses pêchers, ses abricotiers ses figuiers, ses vignes. les palmiers qui se dresse le plus près du blesse se pencha vers lui et il put en allongeant le bras cueillir des dattes dorées(5) ; c'est ainsi que dieux pourvut aux besoins d'un défenseur de la foi le guerrier rétablit convertis a la croyance de Mahomet les berbères de contrée avec les quels il s allia et sa propriété peupla l'oasis(6) "quand a l'ange noirs, dieu le rappela a lui, il dort dans un coin inconnu de l'oasis, et il ne se réveillera que lorsque la foi en danger exigera la fermeture du col d'el kantara(7)"